Rhône-Alpes est, avant tout, une région de polyculture et de maraîchage. Les Ets Perriol participent à la distribution des semences

PREPARATION

PLANTATION

CULTURE

STOCKAGE

La récolte et le stockage

Voici la conduite à tenir

pour optimiser la qualité de votre production

de pomme de terre

dernière mise à jour le 18/09/2017

 - Précautions à prendre par le producteur

  

Au niveau du tubercule récolté.

- Ne pas dépasser des hauteurs de chute de 30 cm pour une pomme de terre.

- Éliminer les tubercules coupés, trop endommagés ou partiellement  pourris sur table de visite avant livraison ou stockage.

- Traiter ou stocker les lots douteux à part (zones humides, passage de pulvérisateur en année difficile).

     

Au niveau de la mécanisation de la récolte.  

TRACTEUR 

- s'assurer d'abord que le tracteur n'est pas équipé de pneus trop larges.

- réduire la vitesse de travail au minimum admissible pour le chantier.

ARRACHEUSE  

- veiller au bon entretien des disques et socs.

- bien régler la profondeur des socs arracheurs (en dessous des tubercules en restant au-dessus de la couche de terre non affinée lors des préparations superficielles du sol avant la plantation).

- adapter la vitesse de travail de l'arracheuse de façon à maintenir le plus loin possible la couche de terre qui monte sur la chaîne de tamisage pour servir de matelas protecteur.

- régler au mieux les rouleaux effaneurs.

- utiliser les secoueurs normalement sans en abuser si le tamisage de la terre n'est pas suffisant.

- éviter tout choc sur des parties dures en introduisant des systèmes amortisseurs (protection des barreaux) et en veillant à leur bon fonctionnement.

Observations:

A l'arrachage les effaneurs et le manque de terre fine sont responsables de 40% des blessures et chocs.

      

Au niveau du remplissage des bennes et transports

- approcher au maximum le système d'évacuation (col du signe) des pommes de terre au fond des bennes. Limiter la hauteur de chute à 0.50 - 0.60 m sur une couche de pomme de terre et 0.25 -0.30 sur matériaux durs.

- prévoir d'équiper les remorques de bâches "stop choc" filets amortisseurs, matelas protecteurs au fond des bennes.

- éviter toute irrégularité de vitesse d'écoulement de la récolte.

- limiter si possible la capacité des remorques pour minimiser les écrasements.

     

Lors de la manutention ou de la livraison  

- manipuler la récolte à bonne température supérieur à 12-15°C (MINIMUM absolu : 10°C).

- adapter la vitesse au débit sur les tapis (élévateur, conditionnement).

- réaliser les livraisons dans les centres à l'aide de remorques équipées de fonds mouvants.

     

    Malgré toute ces précautions, pour s'assurer de l'efficacité du travail réalisé, il est préférable que le producteur puisse contrôler son lot dans les 48 heures (l'utilisation d'une étuve permet de réduire ce délais d'attente à 12 heures), il devra alors éplucher quelques pomme de terre. Si celui-ci révèle la présence de coups, il conviendra non seulement de surveiller soigneusement le lot mais d'intervenir au plus vite sur la chaîne de récolte et les conditions de récolte pour la suite des opérations et améliorer la qualité des lots suivants.