La région Rhône-Alpes est, avant tout, une région de polyculture et de maraîchage. Les Ets Perriol participent à la distribution des semences

La fabrication du plant

 
Comment fabrique-t-on des plants de semences de pomme de terre ?
Mise en situation

AUTOMNE 2009, collecteur de plant de pomme de terre, je produis la variété BINTJE (par exemple). Pour ce faire, je dois anticiper mes superficies des années 2015/2016 (c.à.d. dans 7 ou 8 ans) et enclencher dès aujourd'hui, cette "future" production.

Je commande donc 500 boutures de Bintje à la station de création variétale de Lavergne (GROCEP).

Voici les différentes étapes réalisées par la station variétale
afin de fournir les 500 boutures commandées par le producteur de plant:

La station fabrique 600 petits tubes
afin de produire 500 petites boutures
de la variété BINTJE.
Ces plantules sont mises en serre stérilisée et vont produire des « MICRO-TUBERCULES »
qui valent de l’or!
Elles sont replantées pour produire la première génération de plant de pomme de terre:
les B1.
Ces B1 sont replantées au rythme des saisons pour obtenir des B2. En général, ce sont des producteurs spécialisés dans ces B1 & B2 qui s'en occupent (tout se passe en serre).
Ensuite, c’est un autre producteur qui va se charger de récolter des B3, B4 et plus
(B3 pour 3 ans, B4 pour 4 ans ...).
Suivant la qualité sanitaire des B4 et de la technicité du producteur, les souches peuvent être renouvelées 2 années de plus (B5 & B6).

L’année suivante ce sont :

  •  les SUPER ELITE,

  •  puis des ELITES,

  •  et enfin, nos classes A.

Le plant commercialisé est de la 7ème
à la 9ème génération.